GPA au Cambodge : les commanditaires doivent prouver leur lien génétique avec l’enfant

Publié le 4 Avr, 2017

Le secrétaire d’Etat du ministère de l’Intérieur du Cambodge a donné hier plus de détails quant aux procédures à effectuer pour les parents commanditaires d’une GPA, retenus avec leur enfant dans ce pays (cf. Une voie de sortie temporaire pour les bébés nés par GPA au Cambodge), depuis l’interdiction de la GPA commerciale en novembre 2016.

 

Les couples devront présenter une demande à leurs ambassades, comprenant un test ADN du père comme preuve du lien génétique du couple avec l’enfant. Chaque dossier sera présenté au tribunal, qui établira le statut juridique de l’enfant et certifiera que le père génétique étranger a le droit d’élever l’enfant. Pour cela, si la mère porteuse est mariée, son mari devra renier ses droits. Enfin, les couples étrangers devront prouver qu’ils ont la capacité de prendre soin de l’enfant. 

Cambodia Daily (5/04/2017)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres