Genre : vers la criminalisation des transitions médicales dans l’Idaho ?

Publié le 16 Fév, 2023

Jeudi, les représentants de l’Idaho ont « massivement » approuvé un projet de loi visant à criminaliser les « transitions de genre » chez les mineurs. Les médecins fournissant des bloqueurs de puberté, hormones croisées ou procédant à des chirurgies pourraient être accusés de « crime » et encourir une peine allant jusqu’à 10 ans de prison et 5000 dollars d’amende.

Cette loi est nécessaire pour « protéger les enfants », explique Bruce Skaug, un représentant de l’Idaho, rappelant que les bloqueurs de puberté et les traitements hormonaux peuvent causer des « dommages permanents ».

Le texte va à présent être examiné par les sénateurs. L’année dernière, un projet similaire avait été discuté avant d’être rejeté. Le gouverneur de l’Idaho, Brad Little, est favorable à l’interdiction de ces traitements pour les mineurs.

Des interdictions qui se multiplient

Différents Etats ont déjà voté de telles dispositions. Le Dakota du Sud vient de promulguer un texte visant à interdire les traitements hormonaux chez les mineurs (cf. Dakota du Sud : interdiction des traitements de “transition de genre” pour les mineurs). Le mois dernier, les opérations ont été interdites dans l’Utah. Le traitement hormonal n’y est autorisé qu’après un diagnostic de dysphorie de genre (cf. Utah : les chirurgies de changement de sexe interdites pour les mineurs).

Le Texas a également interdit les traitements pour les mineurs et, en Floride, le Florida Board of Medicine et le State Board of Osteopathic Medicine ont interdit les procédures de changement de sexe (cf. Genre : batailles pour la protection des mineurs aux Etats-Unis).

En Alabama et en Arkansas, des interdictions similaires ont été bloquées par des tribunaux. Par ailleurs, en août 2020, un juge de district fédéral avait annulé l’interdiction du Gouvernement Little de changer le sexe inscrit sur le certificat de naissance.

Au niveau fédéral, il n’existe pas de limite d’âge pour pratiquer des traitements médicaux de « transition de genre ».

Complément du 06/04/2023 : Le 4 avril, le gouverneur de l’Idaho, Brad Little, a signé une loi visant à criminaliser les « transitions de genre » chez les mineurs.

 

Sources : The Washington Times, Rebecca Boone (14/02/2023) ; The Daily Mail, Cassidy Morrison (15/02/2023) ; AP news, Arleigh Rodgers (06/04/2023)

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres