Gémellité : un indicateur des évolutions sociales

Publié le : 30 juin 2011

"Ined Actu" n°56, la lettre d’information de l’Institut national d’études démographiques (INED), fait le résumé de la thèse de Nadège Couvert sur la démographie des jumeaux en France. Alors que les naissances de jumeaux ont augmenté de 80% en 40 ans, la gémellité, avec ses conséquences, est aujourd’hui perçue comme un problème sérieux de santé publique.

Si les mères de jumeaux semblent vivre plus longtemps, ainsi que l’a montré une étude américaine, la gémellité entraîne pour les enfants des complications, surtout au début de la vie : petit poids à la naissance, prématurité, complications à l’accouchement. La fréquence accrue des naissances gémellaires est également la cause d’un ralentissement de la baisse de la mortalité périnatale et infantile en France.

Cette augmentation, qui concerne 16 accouchements sur 1000, s’explique pour un tiers par la hausse de l’âge de la maternité et pour deux tiers par les traitements contre la stérilité : stimulation hormonale, assistance médicale à la procréation, etc. Pour la chercheuse, le taux de gémellité est donc un indicateur précieux des changements biologiques et sociaux.

Le Quotidien du médecin (Renée Carton) 27/06/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres