France : Une hausse inattendue de la natalité en 2021

Publié le 20 Jan, 2022

L’Insee a comptabilisé 738 000 naissances en 2021, soit 3000 naissances de plus qu’en 2020. Une hausse notable après le « baby-crash » de début 2021. En effet, « entre le 15 décembre 2020 et le 15 février 2021, il est né 10% de bébés de moins qu’à la même période un an auparavant ».

Ainsi, l’indice de fécondité passe de 1,82 enfant par femme en 2020, à 1,83 en 2021. Le géographe Laurent Chalard, spécialiste des populations et membre du think-tank European Centre for International Affairs souligne que « la hausse de la fécondité se concentre sur la tranche d’âge des femmes de 30 à 40 ans ». Selon le démographe Gilles Pison, professeur émérite au Muséum national d’histoire naturelle, « le mouvement de fond qui se confirme, c’est le retard des maternités (cf. France : augmentation des naissances chez les femmes âgées de plus de 40 ans). En France, la fécondité est plus stable et élevée que dans les autres pays d’Europe ». Il ajoute que « le deuxième confinement (en novembre et décembre 2020), contrairement au premier, n’a pas entraîné de baisse des conceptions ».

Rien à voir avec la Chine, qui fait face à « une crise démographique ». Selon le Bureau national des statistiques (BNS), « le taux de natalité du pays le plus peuplé du monde » est passé de 8,52 naissances pour mille en 2020, à 7,52 en 2021. C’est le niveau le plus bas atteint depuis au moins 1978. Mais, le pays a tout de même « enregistré 10,62 millions de naissances, selon les données officielles », en 2021.

Si 657 000 personnes sont décédées en France en 2021, c’est 12 000 personnes de moins qu’en 2020. Mais ce chiffre demeure plus élevé qu’avant la pandémie. Cet accroissement des décès serait dû à l’épidémie, mais aussi au vieillissement de la population. L’espérance de vie s’est quant à elle réduite, pour se stabiliser « à 85,4 ans pour les femmes et à 79,3 ans pour les hommes ». Les Français ont, en moyenne, vécu moins vieux en 2021 qu’en 2019.

Sources : Le Figaro, Agnès Leclair (18/01/2022) ; Le Parisien (17/01/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement
/ IVG-IMG

Mexique : l’Etat de Guerrero dépénalise l’avortement

Il devient le huitième Etat du Mexique à légiférer en la matière. Et est le premier à supprimer complètement la ...
Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée
/ IVG-IMG

Madagascar : la proposition de loi sur l’avortement retirée

Un texte dépénalisant l'avortement déposé en octobre 2021 devait être examiné cette semaine. Il a été retiré par l'exécutif ...
Portugal : l’euthanasie de retour au Parlement
/ Fin de vie

Portugal : l’euthanasie de retour au Parlement

Les députés portugais débattront d’une proposition de loi sur l’euthanasie à partir du 9 juin ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres