Forum « Un de nous » au Sénat : « énième intimidation » pour ceux « qui s’opposent à la bien-pensance »

Publié le : 15 février 2019

Un colloque organisé par le mouvement « Un de nous », une fédération européenne d’associations unies pour la vie et la dignité humaine, le 23 février prochain au Sénat, fait l’objet de l’opposition de sénateurs socialistes. Ils regrettent « ce choix délibéré d’un sénateur du groupe Les Républicains de parrainer ce mouvement » qu’ils considèrent comme « anti-choix et anti-avortement ». Ils expriment leur « détermination à combattre toutes formes de régression menaçant les droits inaliénables des femmes conquis en Europe et en France ».

 

Guillaume Chevrollier, le sénateur LR qui parraine le colloque, regrette « une énième fois » une tentative pour « intimider ceux qui s’opposent à la bien-pensance ». Le colloque « porte sur ‘l’avenir de la culture européenne et le réveil des intelligences’. Où est le mal ? ». Il « réunira d’éminents universitaires », dont Rémi Brague et Pierre Manent « qui font partie des plus grands philosophes de notre temps ». Le sénateur précise que « sa vocation est culturelle, loin de la politique ».

<p>Afp (15/09/2019)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres