Fin de vie : « accompagner la vie jusqu’à sa fin naturelle » plaide le pape

Publié le 25 Oct, 2022

Vendredi 21 octobre, le pape François a interpellé des élus du Nord de la France et rappelé clairement son opposition à l’euthanasie (cf. Pape François : « La vie est un droit, non la mort »).

Face à une délégation composée d’une cinquantaine de parlementaires et de maires de la région de Cambrai, il a affirmé que « les soignants, par nature, ont vocation à procurer des soins et du soulagement, faute de pouvoir toujours guérir, mais on ne peut demander aux soignants de tuer leurs patients ! ». « Si on tue avec des justifications, on finira par tuer de plus en plus », a prévenu le souverain pontife.

« J’ose espérer que sur des questions aussi essentielles, le débat puisse se faire en vérité pour accompagner la vie jusqu’à sa fin naturelle » a aussi précisé le pape alors que la France s’engage dans le débat sur la fin de vie.

L’évêque de Rome a également rappelé que les « personnes en fin de vie (…) ont besoin d’être accompagnées par le développement des soins palliatifs », plaidant ainsi pour leur développement.

Restant dans le domaine social, le Pape a par ailleurs encouragé la mise en place de dispositif d’inclusion des personnes porteuses de handicap dans le monde du travail, et incité les élus à « manifester le respect que nous devons à leur personne ». « Elles ont besoin de structures plus nombreuses pour faciliter leur vie et celle de leur proches » a-t-il ajouté.

Sources : La Croix, Loup Besmond de Senneville (21/10/2022) ; Vatican News, Marie Duhamel (21/10/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : du sperme utilisé sans consentement
/ PMA-GPA

PMA : du sperme utilisé sans consentement

Deux enfants se sont aperçus que leurs pères biologiques n’avaient pas donné leur accord pour l’utilisation de leurs gamètes ...
Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses
/ PMA-GPA

Royaume-Uni : augmentation du nombre de mères porteuses

Entre 2020 et 2021, le nombre de femmes s’étant portées candidates pour devenir mères porteuses au Royaume-Uni a été multiplié ...
Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d'un « cancer avancé »
/ Fin de vie

Cannabis médical : pas d’amélioration pour les patients atteints d’un « cancer avancé »

Une étude menée en Australie a révélé que l'huile de cannabidiol, également appelée CBD, ne soulageait pas les patients en ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres