Euthanasie : l’objection de conscience du médecin pas toujours comprise

Publié le : 22 novembre 2019

Une enquête menée aux Pays-Bas révèle que plus d’un tiers des néerlandais estime qu’un médecin ne devrait pas pouvoir faire objection de conscience pour refuser de pratiquer une euthanasie.

 

Pourtant, les législations néerlandaise et belge garantissent le droit à l’objection de conscience par rapport aux actes de santé éthiquement controversés.

 

En Belgique, la loi précise qu’ « aucun médecin n’est tenu de pratiquer une euthanasie » et qu’ « aucune autre personne n’est tenue de participer à une euthanasie ».

<p>Institut Européen de bioéthique (20/11/2019)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres