Europe : vers une politique unie des dons et greffes d’organes

Publié le : 14 octobre 2003

Mi-septembre, 25 pays se sont réunis à Venise lors d’une conférence sur la sécurité et la qualité du don et de la greffe d’organes dans l’Union Européenne afin de confronter les différents systèmes nationaux existants et définir une politique commune « l’Europe unie des greffes ».

 

Les principaux points discutés ont été : le respect de l’anonymat des donneurs et des malades, la mise en place d’un répertoire des donneurs, la formation spéciale de chirurgiens pour ce type d’opération, la traçabilité des organes, la gestion des listes d’attente et la lutte contre le trafic d’organes.

 

L‘Italie, avec 18 donneurs par million de personnes, occupe la troisième place en Europe après la France et la première place pour la donation des tissus (os, peaux, etc…).

 

Les principaux pays européens ont signé un accord sur une politique commune la dernière semaine de septembre à Prague. La question sera de nouveau abordée lors de la réunion du Conseil des ministres de la Santé en décembre prochain.

<p>Il Sole 24 Ore 29/09/03</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres