Etats-Unis : un guide d’éthique national

Publié le 27 Avr, 2005

L‘Académie américaine des sciences a proposé mardi un guide éthique national pour régir la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Elle a également recommandé l’établissement de comités pour faire appliquer des recommandations.

Les auteurs de ce guide préconisent que ces comités de supervision soient composés de scientifiques mais aussi de représentants de la population, de juristes et de spécialistes d’éthique.

Ils suggèrent que tout donneur d’embryon fournisse son accord avant les prélèvements des cellules souches et qu’il ne soit pas rémunéré. Les donneurs devront aussi être informés du potentiel commercial des cellules souches mais ne pourront en tirer aucun avantage financier.

Les lieux où sont stockés les cellules souches embryonnaires devront être dotés d’un système permettant de garder secrète l’identité du donneur.

Les auteurs recommandent aussi qu’aucune cellule souche animale ne puisse être implantée dans un embryon humain. Une commission éthique devra donner son accord avant que des cellules souches embryonnaires humaines puissent être injectées dans un animal.

‘- Le Nouvel Observateur (Cécile Dumas) 27/04/05

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres