Etats-Unis : projet de loi sur les cellules souches embryonnaires

Publié le 14 Sep, 2010

Le 13 septembre 2010, Arlen Specter, le sénateur démocrate de Pennsylvanie, a déposé un projet de loi pour la recherche sur les cellules souches embryonnaires. Ce dépôt fait suite à la suspension de l’interdiction du financement public de ces recherches, décidée par le juge Royce Lamberth le 23 août 2010 (Cf. Synthèse de presse du 13/09/10). 

"Le fait est qu’il y a quelque 400 000 embryons qui sont congelés et qui seront en définitive jetés, donc il s’agit soit de les utiliser pour la recherche médicale, soit de les mettre à la poubelle […] Certains ont estimé que nous détruisons la vie, mais la vérité, c’est qu’ils ne seront pas utilisés" a affirmé Arlen Specter devant le Sénat.  Soutenu par les deux sénatrices de Californie, Dianne Feinstein et Barbara Boxer, le projet précise que les embryons seraient utilisés à des fins de recherche et que l’utilisation de fonds fédéraux pour financer des projets de clonage humain serait interdite. Ces embryons seraient issus de "dons" de cliniques de fécondation in vitro.

D’autres projets de loi ont déjà été déposés sur le même sujet, au Sénat et à la Chambre des représentants.

Lors d’un déplacement en Virginie le 13 septembre, Barack Obama a dit être "un soutien de longue date" de la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

La Croix (Gilles Biassette) 15/09/10 – Cyberpresse.ca  13/09/10

Partager cet article

Synthèses de presse

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?
/ Fin de vie

« Aide active à mourir » : de la « solution technique » à la « norme sociale » ?

"Au nom de la recherche de l’efficacité", chaque problème, y compris la mort, devrait recevoir une "solution technique" ? ...
« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?
/ Genre

« Transition de genre » : le mineur apte à consentir ?

"Le mineur dont le corps est sain et auquel on propose un parcours médical, est-il en capacité d’appréhender ce que ...
Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle
/ PMA-GPA

Embryons congelés : un risque plus élevé d’hypertension artérielle

Selon une étude, la FIV avec transfert d’embryons congelés augmenterait le risque d’hypertension artérielle de 74% ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres