Etats-Unis : polémique à propos du débat sur les cellules souches

Publié le 9 Sep, 2001

La décision de George Bush de limiter le financement public de la recherche à 64 colonies de cellules souches issues d’embryons déjà détruits, a suscité des protestations au Congrès américain.

 

Le sénateur démocrate John Edwards redoute notamment une situation de monopole sur la recherche de la part de ces détenteurs de colonies. Le secrétaire à la Santé Tommy Thomson a annoncé de son côté, qu’un accord avait été conclu entre les Instituts nationaux de la Santé  (NIH) et l’université du Wisconsin où sont détenues cinq des plus prometteuses colonies. Dorénavant tous les chercheurs pourront avoir accès à ces cellules souches et pourront publier librement des études émanant de leur recherche. Quant au gouvernement, il conservera les droits sur les découvertes issues de ces recherches.

Le Quotidien du Médecin 10/09/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres