Etats-Unis : Mobilisation pour la protection de la conscience des professionnels de santé

Publié le : 28 avril 2016

La Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis (USCCB) a rejoint 25 autres grandes organisations pro-vie, religieuses, et de soins de santé le 19 Avril, pour demander à la Chambre des représentants des Etats-Unis d’adopter la Loi sur la protection de la conscience 2016 (H.R. 4828). Parmi les signataires figurent dix groupes médicaux représentant des dizaines de milliers de professionnels de soins de santé qui refusent de pratiquer des avortements et cherchent une protection juridique pour servir leurs patients en conscience.

« Les lois fédérales qui protègent l’objection de conscience à l’avortement ont été approuvés depuis des décennies par le Congrès et les présidents des deux parties. Même beaucoup de ‘pro-choix’ Américains se rendent compte que la logique de leur position les oblige à respecter le choix de ne pas participer à l’avortement », écrivent-ils. « Pourtant, il est de plus en plus clair que les lois actuelles offrent beaucoup moins de protection dans la pratique que dans la théorie ».

La Loi sur la protection de la conscience (HR 4828), présentée le 22 Mars par John Fleming et Vicky Hartzler, traite de plusieurs « lacunes » dans les lois fédérales actuelles. Elle n’impliquerait « presque aucun changement dans la politique de fond du Congrès », mais « serait un énorme pas en avant pour assurer aux américains qui servent les malades qu’ils peuvent le faire sans être forcés par le gouvernement de violer leurs convictions les plus profondes sur le respect de la vie humaine innocente ».

 

<p>Zenit (27/04/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres