Etats Unis : mise en garde contre le RU 486

Publié le : 17 novembre 2004

La Food and Drug Administration (FDA), l’agence américaine chargée entre autre du contrôle des médicaments, a ordonné des mises en garde plus sévères contre les risques d’infections ou d’hémorragies utérines graves consécutives aux avortements par RU 486 (Mifepristone). La FDA avait déjà imposé que les emballages de Mifepristone contiennent l’avertissement le plus élevé, bordé de noir, contre les dangers potentiels de ce produit. Le nouvel avertissement mentionnera parmi les risques sérieux des infections graves, des hémorragies et la mort pouvant survenir après la fin de la grossesse. "risk of serious bacterial infections, sepsis, and bleeding and death that may occur following any termination of pregnancy",

En effet, entre août 2001 et janvier 2004, 7 décès ont été répertoriés au Canada, aux Etats Unis, au Royaume-Uni, en Suède et en Espagne. La dernière victime en date est une californienne de 18 ans décédée d’une septicémie à la suite d’une infection de l’utérus. La FDA a déjà reçu 676 déclarations d’effets secondaires liés à la Mifepristone dont 17 grossesses extra-utérines, 72 hémorragies sévères et 7 cas d’infections graves.

L e RU 486 pour être efficace doit être associé à des prostaglandines. Plusieurs dosages et protocoles ont été utilisés. Ils nécessitent une surveillance étroite des patientes.

Le Figaro (Jean-Michel Bader) 17/11/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres