Etats-Unis : le sénat interdit l’avortement par naissance partielle

Publié le : 14 mars 2003

Après 3 jours de débats, le Sénat américain a adopté par 64 voix contre 33 un projet de loi interdisant une procédure d’avortement tardif, "partial birth". Cela concerne les avortements dits "par dilatation et extraction" effectués au deuxième trimestre de grossesse et au delà. La Chambre des représentants devrait voter un projet de loi similaire dans quelques semaines.

Un sénateur explique "l’avortement par naissance partielle est une procédure répugnante qui offense la dignité humaine". Pour le sénateur Rick Santorum, c’est "une procédure abominable qui dépasse les limites de la médecine".

Cette loi fédérale serait la première à poser des limites à l’interruption volontaire de grossesse, légalisée par une décision de la Cour Suprême, dite "Roe contre Wade", en 1973. Parallèlement, les sénateurs ont voté par 52 voix contre 46 une résolution affirmant que cette décision ne serait pas remise en question.

Selon les statistiques officielles, il y a 1 300 000 avortements par an en moyenne aux Etats-Unis. 52% des femmes ayant avorté ont moins de 25 ans, 33 % entre 20 et 24 ans et 19% ont moins de 20 ans.

BBC News 14/03/03 - Bloomberg (Bill Schmick) 13/03/03

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres