Etats-Unis et Canada : les opposants à l’IVG restent mobilisés

Publié le 27 Jan, 2013

Vendredi 25 janvier, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Washington contre l’IVG lors de l’annuelle « Marche pour la Vie ». A cette occasion, le pape Benoît XVI a apporté son soutien aux manifestants: « Je m’unis de loin à tous ceux qui marchent pour la vie et je prie pour que les responsables politiques protègent les enfants à naître et favorisent la culture de la vie ».

40 ans après la légalisation de l’IVG aux Etats-Unis, les manifestants ont demandé une nouvelle fois l’abrogation de l’arrêt « Roe vs. Wade », par lequel la Cour suprême a décriminalisé l’avortement le 22 janvier 1973. Malgré la réaffirmation de ce « droit » mardi 22 janvier par le Président Barack Obama, force est de constater que celui-ci « divise toujours l’Amérique » aujourd’hui. Jeanne Monahan, présidente de la « Marche pour la Vie », a affirmé en appelant à la manifestation que « le peuple américain rejette l’héritage de Roe vs. Wade et ses 55 millions de victimes ». Selon elle, « l’avortement est vraiment la violation des droits de l’homme du moment. »

Dans ce contexte, la parlementaire républicaine Cathrynn Brown a déposé mercredi 23 janvier un projet de loi de l’Etat américain du Nouveau-Mexique (sud-ouest) visant à « criminaliser l’IVG après [un] viol » pour « destruction de preuve ». Cependant, « condamné par les associations de défense des droits civils » et « résolument anticonstitutionnel », « le texte (…) n’a quasiment aucune chance d’être adopté par le parlement du Nouveau-Mexique, à majorité démocrate. »

En parallèle, la Cour suprême du Canada rendait il y a 25 ans, le 28 janvier 1988, une décision « abrogeant la loi canadienne qui criminalisait l’avortement. » Malgré tout, « la cause de défense des droits du fœtus recueille toujours un certain appui. » Ainsi, le député conservateur Stephen Woodworth a récemment réclamé « la mise sur pied d’un comité parlementaire sur la définition légale d’un être humain. » (Cf. Synthèse de presse Gènéthique du 11 mai 2012, 19 septembre 2012 et 27 septembre 2012).

 AFP 25/01/13 – Le nouvel observateur 25/01/13 et 26/01/13 – Le Figaro 25/01/13 et 26/01/13 – 20minutes online 25/01/13 – lepoint.fr 25/01/13 – radio-canada 25/01/13 et 27/01/13 – elle.fr 25/01/13

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres