Etats-Unis : des lois pour définir les termes “homme” et “femme”

Publié le 5 Mai, 2023

Ces dernières semaines, plusieurs Etats des Etats-Unis ont voté de nouvelles lois pour définir les mots « homme » et « femme » en utilisant des termes tels que « gamètes », « ovocytes », « chromosomes sexuels », « organes génitaux » et « sexe biologique immuable ». Des définitions « importantes pour éviter que le sexe ne soit confondu avec le genre » selon les promoteurs de ces projets.

Dans le Montana, la loi indique qu’une femme est une « personne qui produit des ovocytes » alors que « l’homme produit des spermatozoïdes ». Le Kansas reprend en partie cette définition en précisant que « le système reproducteur de l’homme » est conçu pour féconder l’ovule.

Quant au Tennessee, le sexe y est défini comme « le sexe biologique immuable d’une personne tel que déterminé par l’anatomie et la génétique au moment de la naissance ».

Deux lois, au Montana et au Tennessee, devraient arriver sur le bureau du gouverneur incessamment. Quant à la loi du Kansas, les législateurs ont annulé le veto du gouverneur.

De son côté, le district scolaire du Vermont, pour favoriser « une éducation sexuelle non sexiste », a souhaité supprimer les termes « masculin » et « féminin » en les remplaçant par « personne qui produit des spermatozoïdes » ou « personne qui produit des ovocytes ».

Complément du 22/05/2023 : Mercredi 17 mai, Bill Lee, le gouverneur du Tennessee a signé le texte. Le mois dernier, le Kansas est devenu le premier Etat à inscrire dans la loi des « définitions du sexe fondées sur la biologie ». Le projet du Montana attend encore la signature du gouverneur Greg Gianforte.

Complément du 14/03/2024 : Le 13 mars, la Chambre des représentants du Mississippi a adopté un projet de loi visant à définir les termes « femme »,« homme »,« mère »,« père »,« masculin »,« féminin » et « sexe ». La loi précise qu’« il n’y a que deux sexes, et que chaque individu est soit un homme, soit une femme ». Désormais, le projet de loi doit être adopté par le Sénat avant d’être présenté au gouverneur de l’Etat.

 

Sources : NPR, Shaylee Ragar, Blaise Gainey, Rose Conlon (03/05/2023) ; Washington Times, Wilson Ring (03/05/2023) ; Washington Times, Valerie Richardson (18/05/2023) ; AP news, Michael Goldberg (13/03/2024)

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »
/ Fin de vie

Autiste et suicidaire, un Belge de 26 ans demande l’euthanasie « surtout pour ses parents »

Un jeune Belge, diagnostiqué haut potentiel et autiste, a effectué 7 tentatives de suicide. « Après en avoir discuté avec ...
istock-518234140
/ Genre

Genre : ménopausées à 20 ans à cause de la testostérone

Une étude révèle que les hommes transgenres souffrent de problèmes « post-ménopause », comme l'incontinence, dès l'âge de 20 ans ...
Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical
/ E-santé

Kenya : vendre des données de santé en échange d’un rendez-vous médical

Au Kenya, l’application Snark Health propose aux patients de vendre leurs données de santé pour ne pas avoir à payer directement leurs ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres