Etats-Unis : Débat autour des cellules souches

Publié le 20 Juil, 2001

Un rapport vient d’être rendu le 18 juillet aux Etats-Unis par des experts des Instituts nationaux de la santé sur l’état de la recherche autour des cellules souches. Le président Georges Bush devra prochainement se prononcer sur l’opportunité ou pas du  financement public sur ces recherches.

La communauté scientifique qui souhaite poursuivre ses recherches doit pour cela convaincre le monde politique. Georges Bush, qui au cours de sa campagne électorale avait affirmé sa position contre l’avortement et pour le respect de la vie avant la naissance est aujourd’hui confronté à un véritable dilemme. En effet, bien qu’ouvrant la voie à des perspectives thérapeutiques les recherches sur les cellules souches embryonnaires nécessitent la destruction d’embryons.

Georges Bush s’entretiendra la semaine prochaine  avec le pape Jean-Paul II sur tous les aspects relatifs aux cellules souches et à l’usage thérapeutique qui peut ou non être fait de l’embryon humain.

Ce débat prend un relief d’autant plus important dans ce pays, partagé entre ses intérêts hégémoniques dans le domaine de la recherche en biologie, l’action puissante des associations de malades et les convictions philosophiques et religieuses du président.

Le Monde 20/07/01 – Nouvelles Sciences et Santé 20/07/01 – Canöe 20/07/01 – La Croix 23/07/01 – Quotidien du Médecin 23/07/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches
/ Génome

Gene-drive : l’Uruguay veut rendre stériles des mouches

En Uruguay, des chercheurs ont mis au point une technique de « gene-drive » pour éradiquer des vers dévastateurs ...
Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres