Etats-Unis : 1ère autorisation d’essai clinique avec des cellules souches embryonnaires

Publié le 26 Jan, 2009

Les autorités sanitaires américaines de la FDA (Food and Drug administration) ont autorisé le lancement d’un essai clinique pour une thérapie faisant appel à des cellules souches embryonnaires et destinée à réparer des lésions de la moelle épinière.

A la différence de George Bush, qui s’était opposé à ce que de telles recherches soient financés par des fonds fédéraux, pour des raisons éthiques et religieuses, Barack Obama avait pris position en faveur de l’utilisation de ces cellules embryonnaaires à des fins scientifiques ou thérapeutiques.

Ce feu vert a été accordé à la société californienne de biotechnologies Geron, qui a demandé à mener un essai clinique concernant une dizaine de personnes frappées de paraplégie à la suite d’un traumatisme ayant provoqué des lésions importantes de la moelle épinière. La société a indiqué qu’elle avait soumis à la FDA un dossier de 21 000 pages pour appuyer sa demande d’autorisation, arguant que la thérapie avait montré son efficacité sur des souris er des rats.

En France, les chercheurs sont dubitatifs. Pour le Pr Marc Tadié (hôpital Bicètre) "tout cela semble bien hâtif. Aucune étude fondamentale sur des primates ne permet de dire que cette technique a des chances de marcher".

Le Monde (Jean-Yves Nau) 24&26/01/09 – La Croix (Marianne Gomez) 26/01/09 – Le Figaro 24/01/09 – NouvelObs.com (Cécile Dumas) 23&26/01/09 – Radio-Canada 23/01/09 – BBC news 23/01/09 – Ouest-France.fr 23/01/09 – Le Point.fr 24/01/09 – Yahoo.com 24/01/09 – Quotimed.com (Dr Emmanuel de Viel) 23/01/09 – Le Quotidien du Médecin (Dr Emmanuel de Viel) 27/01/09 – Bio News 26/01/09 – BE Etats-Unis 02/02/09

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

istock-513987873
/ Fin de vie

Trisomie 21 et Covid : six fois plus de probabilité de ne pas être réanimé

Une étude indique qu’une personne porteuse de trisomie 21 et atteinte de Covid lors de l’épidémie avait six fois plus ...
Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?
/ Genre

Etats-Unis : la pandémie de Covid à l’origine de l’augmentation des dysphories de genre ?

Selon un rapport, le nombre de demandes de prise en charge pour des questions liées à l’« identité de genre » chez ...
Pilule
/ IVG-IMG

Pilule abortive : la Cour suprême américaine lève les restrictions

Les juges de la Cour suprême ont estimé que les plaignants, des associations de médecins ou des praticiens opposés à ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres