Etats-Unis : 15 Etats rejettent la légalisation du suicide assisté

Publié le : 10 juillet 2017

Si la Cour Suprême des Etats Unis l’autorise, 15 états ont rejeté des propositions de loi visant à autoriser « un médecin à assister un patient dans son suicide » : l’Alaska, l’Arizona, le Connecticut, le Kansas, le Maine, le Maryland, le Mississipi, le Missouri, le Nouveau-Mexique, le Tennessee, l’Utah et le Wyoming.

 

Dans d’autres Etats, comme le Dakota du Sud, le sujet est encore très débattu : bien que le Sénat se soit opposé à la légalisation du suicide assisté le 8 février 2017, un référendum sera ouvert en novembre 2018, à condition que le Secrétaire d’Etat ait reçu 14.000 signatures valides en faveur de sa législation.

 

Le Sénat du Dakota du Sud a justifié sa position par l’affirmation de la dignité humaine et de son respect absolu, surtout envers les populations vulnérabilisées. Les parlementaires s’inquiètent de l’impact d’une telle mesure sur la relation patient-médecin et réaffirme le rôle du médecin comme soignant et accompagnateur. Il encourage « à placer tous les efforts de l’Etat » dans le développement des moyens nécessaires au diagnostic, suivi et accompagnement palliatif des personnes atteintes de maladie mentale.  

<p>Institut Européen de Bioéthique (06/07/2017)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres