Espagne : nombre d’avortements record

Publié le : 9 juillet 2004

En Espagne, un rapport officiel d’évaluation de la loi de 1985 (sur l’avortement) rédigé par le Conseil supérieur de la recherche scientifique montre que le taux d’avortement progresse et en particulier sur la tranche d’âge des 15-19 ans. Le rapport étudie la période entre 1990 et 2001.

En 1990, 8 % des femmes avaient avorté, 15 % en 2001. En chiffre réel, le nombre d’avortements est passé de 37 231 à 69 857 entre 1990 et 2001. Chez les jeunes femmes de 15-19 ans, 21 % avaient avorté en 1990, 50 % en 2001. Le nombre d’avortements pratiqués est passé de 4979 à 10 000.
Pour 2002, le ministère de la santé espagnol a annoncé que 77 250 avortements avaient été pratiqués.

Pour Margarita Delgado, responsable de cette étude, ces chiffres révèlent un "déficit d’information" auprès de la population espagnole et le fort nombre d’avortements chez les jeunes femmes seraient liée à la prostitution d’origine étrangère (!).

Le nouveau gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero prévoit d’assouplir la législation actuelle. Un projet de loi entend renforcer les conditions d’application de l’avortement en obligeant les médecins à le pratiquer sans quoi il perdrait le droit d’exercer. Elena Salgado, ministre de la santé et de la Consommation, veut élargir le champ à l’avortement qui selon elle, devrait être possible "pour des raisons personnelles, économiques ou sociales". Jusqu’à maintenant, l’avortement est autorisé en Espagne en cas de danger grave pour la santé physique ou psychologique de la mère, quand il y a risque de malformation ou à la suite d’un viol…

La Libre Belgique (Olivier Mouton) 07/07/04

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres