Entre grossesses et IVG

Publié le 15 Sep, 2020

D’après une étude menée par des chercheurs américains, les femmes qui interrompent volontairement leur première grossesse ont une plus grande probabilité de recourir à nouveau à l’avortement lors de grossesses ultérieures. La recherche a été menée sur plus de 7 millions de grossesses dans 17 Etats américains sur la période 1999-2014, Les résultats ont été publiés dans le Journal of Health Services Research and Managerial Epidemiology[1].

Ainsi, les femmes âgées de 17 à 35 ans qui n’ont pas eu recours à l’avortement pour leur première grossesse ont une probabilité 7,9 supérieure aux autres de mener leur deuxième grossesse à terme. Le taux est de 8,3 pour les femmes de plus de 36 ans. Par ailleurs les chercheurs ont observé des différences significatives entre les groupes ethniques. Et selon les auteurs, « les femmes à faible revenu qui se font avorter sont plus susceptibles d’avoir plus de grossesses en général, y compris plus d’avortements ultérieurs ».

L’article rappelle également que, selon des informations de l’Institut Guttmacher datant de 2017, « la majorité des femmes [ayant eu recours à l’avortement] utilisaient un moyen de contraception lorsqu’elles sont tombées enceintes ».

 

[1] Pregnancy Outcome Patterns of Medicaid-Eligible Women, 1999-2014: A National Prospective Longitudinal Study, https://doi.org/10.1177/2333392820941348

Sources : One of Us (14/09/2020) ; Journal of Health Services Research and Managerial Epidemiology, James Studnicki et al. (31/07/2020) – Photo : iStock

 

Partager cet article

Synthèses de presse

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions
/ PMA-GPA

Marché de la PMA : Chypre affiche ses ambitions

Chypre entend devenir une destination privilégiée du "tourisme médical" en matière de PMA. Choisir le sexe de son bébé y ...
Allemagne : le Conseil d'éthique entre prévention du suicide et "autodétermination"
/ Fin de vie

Allemagne : le Conseil d’éthique entre prévention du suicide et “autodétermination”

Le comité d'éthique souhaite créer une « prise de conscience », préciser « les contours préalables aux décisions de suicide ...
cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres