Enquête sur la discrimination génétique

Publié le 4 Nov, 2005

En Australie une enquête a été ouverte sur la discrimination des personnes se sachant prédisposées à une maladie, grâce aux tests génétiques prédictifs.

Sur 1.185 personnes interrogées ayant réalisé un test génétique prédictif, plus de 430 ont affirmé avoir fait les frais de cette expérience. 87 personnes ont précisé avoir été victimes de discrimination de la part d’une assurance, d’un médecin, d’un employeur ou de leurs proches. Pourtant, ces tests sont loin d’être fiables.

En France les tests génétiques prédictifs ne doivent être utilisés qu’à des fins médicales ou scientifiques, et leur utilisation par les compagnies d’assurances, par exemple, est punie par la loi.

L‘enquête révèle que les personnes concernées n’osent même plus souscrire une assurance, persuadées par avance qu’elles seront refusées, et ne sachant pas auprès de qui porter plainte.

Le Nouvel Observateur (Cécile Dumasl) 03/11/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

animal-1238374_960_720_ixabay
/ Génome

Maladie d’Alzheimer : une étude prometteuse chez la souris

L’injection d’une protéine amyloïde-β mutée dans l’hippocampe de souris génétiquement modifiées pour « mimer la maladie d’Alzheimer », a permis de réduire ...
Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres