En Italie : Terri Schiavo ne serait pas morte de faim…

Publié le 12 Oct, 2005

Si Terri Schiavo avait vécu en Italie, elle ne serait pas morte…

Le Comité national de bioéthique italien vient en effet de décider que l’alimentation et l’hydratation artificielles ne devaient pas être arrêtées lorsqu’un patient était dans le coma mais que ses fonctions vitales fonctionnaient. La bio éthicienne, Claudia Navarini a expliqué que l’alimentation et l’hydratation ne relevaient pas du traitement médical mais faisaient partie du soin.

Cette décision intervient après qu’un italien âgé de 38 ans soit sorti du coma. Il était resté inconscient pendant 2 ans mais il a affirmé qu’"il comprenait tout et pleurait de désespoir" alors qu’il était piégé par son propre corps.

BioEdge 11/10/05

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?
/ Fin de vie

Suisse : une « capsule » pour se suicider « très bientôt » ?

L'organisation The Last Resort a indiqué que la « capsule » de suicide assisté Sarco pourrait être utilisée « très bientôt » pour la ...
Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »
/ Transhumanisme

Neurotechnologies : l’urgence d’instaurer des « neurodroits »

Rafael Yuste, neurobiologiste, professeur à Columbia et cofondateur de la NeuroRights Foundation, appelle à instaurer des « neurodroits » au ...
Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer
/ Génome

Myopathie de Duchenne : « fragmenter » des gènes avant de les reconstituer

Des chercheurs ont découvert une « nouvelle manière de traiter la dystrophie musculaire de Duchenne » qui pourrait s'appliquer à d'autres pathologies ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres