En Irlande, un amendement visant à interdire l’avortement pour raison de handicap a été rejeté

Publié le : 30 novembre 2018

En Irlande, le ministre de la Santé, Simon Harris a rejeté un amendement qui appelait à interdire l’avortement pour des raisons de handicap. En effet, au fur et à mesure de la progression des connaissances techniques, il deviendra beaucoup moins couteux et plus facile de tester le handicap, et les personnes porteuses de trisomie 21 pourraient être particulièrement exposées.

 

Le Ministre a estimé qu’un tel amendement serait concrètement inapplicable et « créerait des difficultés substantielles pour les médecins dans la certification des services d’avortement ». Il a rappelé que l’IVG ne serait autorisée qu’en cas de risque pour la vie ou d’une atteinte grave à la santé de la femme enceinte, s’il y avait une anomalie fatale du fœtus ou si la grossesse n’avait pas dépassé 12 semaines. En dehors de ces conditions, toute infraction serait passible de poursuite.

<p>Irish Times, Jennifer Bray (29/11/2018)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres