En Inde, une mère porteuse détenue pour tromperie et abus de confiance criminel

Publié le 17 Mar, 2020

Une mère porteuse a été arrêtée le 20 février dernier dans un village du Nord de l’Inde. Pour 3,75 lack roupies (environ 4600 €), une clinique de fertilité lui a implanté l’embryon d’un couple client. Le couple a aussi financé toutes les dépenses inhérentes à la grossesse. Mais à 25 semaines de grossesse, la femme quitte son domicile et disparait. Lorsque la police la retrouve, suite à la plainte déposée par les clients, elle n’est plus enceinte. Elle affirme avoir fait une fausse-couche suite à une chute. L’enquête de police révèle qu’accompagnée par sa mère, elle a en réalité subi un avortement à l’hôpital. Quant à l’hôpital, il affirme que le fœtus était déjà mort avant l’accouchement. La police a déclaré qu’il n’y avait aucun moyen de vérifier la version de la femme, « mais comme elle s’était enfuie après avoir empoché l’argent, nous avons ouvert une enquête pour tromperie et abus de confiance ».

Pour le journal The Telegraph, ce fait-divers est « révélateur » : « il met en lumière la sombre vérité selon laquelle de nombreuses femmes inaptes à être mères porteuses se sentent obligées d’assumer cette tâche en raison de contraintes financières ». La GPA rémunérée a beau être interdite en Inde, il est impossible de tout contrôler et de nombreux cas similaires « passent entre les mailles du filet ». « Il est de la plus haute importance que les fonctionnaires contrôlent les cliniques de fertilité et les agences de mères porteuses douteuses et s’assurent que de tels incidents puissent être évités à l’avenir ».

Pour aller plus loin :

Vers un élargissement de la GPA en Inde ?

Inde: nouvelle tentative pour interdire la GPA commerciale

Inde : l’interdiction totale de la GPA commerciale a été validée par le Parlement Indien

Inde : tentative de suicide d’une femme séquestrée pour GPA

The Telegraph India, Kiran Agarwal (17/03/2020)

The Telegraph India (26/02/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres