En Ecosse, le NHS prend en charge le processus de fécondation in vitro d’un couple homosexuel

Publié le : 28 janvier 2019

En Ecosse, pour la première fois, le processus de fécondation in vitro (FIV) d’un couple d’homosexuels mariés sera pris en charge par le National Health Service (NHS), qui financera « le processus de fécondation de l’ovocyte d’une donneuse et l’implantation de l’embryon chez la mère porteuse ».

 

Depuis 2013, les directives du NHS ont autorisé en Écosse, en Angleterre et au pays de Galles les couples de même sexe et les femmes célibataires à accéder à un traitement de fertilité gratuit. Jusqu’ici, les couples d’homosexuels masculins ne pouvaient cependant pas obtenir de prise en charge, en raison de l’interdiction générale de gestation pour autrui (GPA).

 

Réagissant à cette nouvelle politique, Josephine Quintavalle, fondatrice de l’association Comment On Reproductive Ethics, a déclaré que c’était « une déviation totale de ce qui constitue un véritable problème de fertilité ».

<p>Daily mail, Stephen Adams et Kirsten Johnson (27/01/19)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres