En Angleterre, 2/3 des patients de centres de PMA ont l’impression de se faire arnaquer

Publié le : 18 décembre 2018

En Angleterre, selon la première enquête nationale réalisée par la HFEA[1], 62% des patients ayant eu recours à une PMA ont payé plus que prévu pour leur traitement. 60 % des cycles sont financés par le privé, et 74 % des patients au cours des deux dernières années ont payé au moins un traitement supplémentaire. Or, « les patients ressentent souvent une pression pour choisir ces traitements supplémentaires, beaucoup ont le désir légitime d’explorer toutes les possibilités pour augmenter leurs chances d’avoir un enfant, or de tels traitements devraient seulement être proposés s’il existe une preuve de leur efficacité », a révélé, Sally Cheshire, présidente de la HFEA.

 

Les financements privés augmentent à mesure que ceux du NHS[2] se réduisent.

 

Malgré tout, 75% des patients se disent satisfaits de leurs traitements.



[1] Human Fertilization ans Embryology Authority.

[2] National Health Service.

 

<p>Bionews, Ewa Zotow (17/12/18)</p> <p> </p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres