En Allemagne, les sanctions confirmées pour un médecin ayant fait de la promotion pour l’avortement

Publié le 12 Oct, 2018

 

En Allemagne, la publicité pour l’avortement est interdite. Vendredi, un tribunal allemand a confirmé en appel l’amende de 6000€  infligée en première instance à une femme médecin, Kristina Hänel, 61 ans. Elle avait « fait savoir sur internet qu’elle pratiquait l’avortement ». Une pratique interdite par la loi allemande qui, « se fondant sur l’article 219a du Code pénal allemand », assimile c »e type d’information à de la promotion voire de la publicité ».

 

Dans ce pays, 100 000 avortements sont pratiqués chaque année pour 790000 naissances. L’acte n’est pas remboursé par l’assurance maladie.

 

Pour aller plus loin :

Publicité pro-IVG en Allemagne : l’interdiction en débat

Allemagne: la publicité autour de l’avortement en débat

 

Afp (12/10/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

cese
/ Fin de vie

Convention citoyenne sur la fin de vie : le CESE se dote d’un “comité de gouvernance”

La SFAP propose aux participants à la convention une "immersion d’un ou deux jours dans une structure de soins palliatifs" ...
Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »
/ Genre

Transgenre : « nous sommes devenus nous-mêmes le produit que nous devons conquérir »

Il existe « un intérêt financier à banaliser la transformation des corps par la chirurgie et les produits chimiques », ...
"Brain 2.0" : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau
/ Génome, Transhumanisme

“Brain 2.0” : plusieurs milliards de dollars pour cartographier le cerveau

Les NIH ont lancé l’initiative « Brain 2.0 » pour cartographier entièrement les 86 milliards de neurones humains ainsi que leurs connexions ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres