EllaOne : une aubaine pour HRA

Publié le : 9 novembre 2009

Alors que le chiffre d’affaire du Norlevo a reculé de 17% l’an dernier, la nouvelle pilule ellaOne (également appelée pilule du surlendemain) se révèle être un gage de croissance pour le petit laboratoire français HRA Pharma, producteur de ces deux contraceptifs d’urgence. Sa directrice générale, Erin Gainer, n’hésite pas à prédire qu’ellaOne devrait être, "d’ici à deux ou trois ans, [leur] premier produit, tous pays confondus".

Pour cela, HRA Pharma ouvre des filiales en Allemagne, Grande-Bretagne, Italie et bientôt Espagne. Le laboratoire, dont le chiffre d’affaires atteindra 35 millions d’euros cette année, avec une rentabilité annuelle de 5% à 12%, se consacre particulièrement au développement des produits relatifs à "la santé féminine et à la reproduction". Tel était le souhait de son créateur, André Ulmann, un ancien de Roussel Uclaf qui avait été responsable de la pilule abortive RU 486.

Les fondateurs veulent également "faciliter l’accès de [leurs] produits à une large population". Elle finance ainsi des actions dans les pays en développement. Un don de stérilet Mona Lisa est effectué en Afrique à chaque fois que le laboratoire en vend cinq en France.

Le Figaro (Armelle Bohineust) 09/11/09

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres