Echographie et praticiens en crise

Publié le 18 Déc, 2001

Luc Gourand, obstétricien et échographiste à la maternité des Bluets et au service de médecine fœtale de l’Institut de puériculture à Paris, montre comment l’arrêt Perruche ne fait que mettre au grand jour ce qui jusqu’à maintenant était sous entendu. En effet, jamais la finalité de l’échographie n’a été clairement définie : ” est-ce un prolongement de la consultation, avec une découverte éventuelle d’anomalie, ou une recherche systématique de malformation ? “. Pour lui, désormais ” les échographistes, qui sont tous devenus des délinquants en puissance, doivent désormais considérer chaque fœtus comme un suspect “. 
Le Sou Médical, qui assure la quasi-totalité de la profession, annonce que les praticiens utilisant un échographe âgé de plus de sept ans ne seront plus assurer. L’assureur a également décidé d’envoi de questionnaires à chacun de ses sociétaires pour vérifier, outre l’ancienneté du matériel, ” leur formation et le nombre d’actes effectués “.
La profession fait appel à la grève des échographies à partir du 2 janvier prochain.

Le Parisien 17/12/01, Libération 18/12/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés
/ Fin de vie

Suicide assisté : deux médecins allemands condamnés

Un médecin allemand a été condamné à trois ans de prison après avoir aidé une femme atteinte de troubles psychiques ...
La PMA augmente le risque de placenta accreta
/ PMA-GPA

La PMA augmente le risque de placenta accreta

Selon une étude publiée le 29 mars 2024 dans la revue Nature, il existe un lien la PMA et le ...
Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices
/ Fin de vie

Euthanasie : le Gouvernement équatorien publie des lignes directrices

Le 12 avril, le Gouvernement équatorien a publié des lignes directrices pour la mise en œuvre de l’euthanasie ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres