Echographie et praticiens en crise

Publié le 18 Déc, 2001

Luc Gourand, obstétricien et échographiste à la maternité des Bluets et au service de médecine fœtale de l’Institut de puériculture à Paris, montre comment l’arrêt Perruche ne fait que mettre au grand jour ce qui jusqu’à maintenant était sous entendu. En effet, jamais la finalité de l’échographie n’a été clairement définie : ” est-ce un prolongement de la consultation, avec une découverte éventuelle d’anomalie, ou une recherche systématique de malformation ? “. Pour lui, désormais ” les échographistes, qui sont tous devenus des délinquants en puissance, doivent désormais considérer chaque fœtus comme un suspect “. 
Le Sou Médical, qui assure la quasi-totalité de la profession, annonce que les praticiens utilisant un échographe âgé de plus de sept ans ne seront plus assurer. L’assureur a également décidé d’envoi de questionnaires à chacun de ses sociétaires pour vérifier, outre l’ancienneté du matériel, ” leur formation et le nombre d’actes effectués “.
La profession fait appel à la grève des échographies à partir du 2 janvier prochain.

Le Parisien 17/12/01, Libération 18/12/01

Partager cet article

Synthèses de presse

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d'une clinique transgenre
/ Genre

Pays de Galles : mise en cause de la directrice d’une clinique transgenre

Un comité du MPTS a estimé que « l’aptitude à pratiquer » du Dr Webberley était compromise « pour des raisons d’intérêts publics plus ...
Santé : la  marchandisation des données est actée
/ E-santé

Santé : la marchandisation des données est actée

Le choix de la CNIL d’autoriser « la mise en place d’un traitement automatisé » de données de santé par un consortium ...
Cameroun : la PMA légalisée
/ PMA-GPA

Cameroun : la PMA légalisée

Le 29 juin, les députés camerounais ont adopté un projet de loi sur la PMA soutenu par le Ministre de ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres