Du nouveau pour le traitement du diabète

Publié le 1 Août, 2001

Selon une étude publiée dans le journal Diabetes, des scientifiques israéliens auraient synthétisé de l’insuline à partir de cellules souches embryonnaires. Rappelons que le diabète est une maladie auto-immune liée à la destruction des « îlots de Langhérans », qui sont des cellules du pancréas produisant l’insuline.
L’insuline permet de faire rentrer le glucose du sang à l’intérieur des cellules. Ces dernières s’en servent alors pour produire l’énergie. La technique a  consisté à traiter chimiquement des cellules embryonnaires pour créer des cellules identiques aux «îlots de Langhérans ». Les cellules créées sembleraient présenter la plupart des caractéristiques des îlots mais les chercheurs n’ont pas encore résolu le problème de la régulation du taux dans le sang.
Cette technique pourrait être une alternative à la greffe de pancréas, les chercheurs espérant  transplanter à terme des cellules saines capables de synthétiser de l’insuline.

 

Sciences et Avenir 01/08/1

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres