Droit à l’objection de conscience aux USA : le Pape s’alarme

Publié le 30 Jan, 2012

Un essai clinique utilisant des cellules souches adultes autologues (appartenant à l’organisme dans lequel elles seront réinjectées) devrait démarrer en Grande-Bretagne fin 2011 afin de trouver un traitement potentiel pour la sclérose en plaque (SEP). Cette maladie neurologique auto-immune chronique du système nerveux central entrave la transmission des messages nerveux du cerveau au reste du corps.

Actuellement, il n’existe que des traitements palliatifs, permettant de ralentir la progression de la maladie.

Cet essai clinique est porteur de grands espoirs pour le traitement de cette maladie. Les cellules souches extraites de la moelle osseuse du patient seront différenciées en cellules souches neuronales puis réinjectées au patient. Les chercheurs espèrent qu’elles pourront alors réparer les dommages causés par la pathologie.

Zenit.org (Fh. John Flynn) 27/01/12 – Le Point.fr 27/01/12 – AFP (Jean-Louis de la Vaissière) 27/01/12 – Bioedge (Michael Cook) 28/01/12

Partager cet article

[supsystic-social-sharing id='1']

Synthèses de presse

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires
/ Genre

Irlande du Nord : les directives sur le genre supprimées pour les écoles primaires

Les directives qui indiquaient que « les enfants peuvent prendre conscience qu'ils sont transgenres » « entre trois et cinq ...
justice
/ Genre

Japon : une femme transgenre reconnue père d’un enfant

La Cour suprême du Japon a reconnu qu’une femme transgenre était le père d’une petite fille conçue grâce à son ...
Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet
/ E-santé

Angleterre : des données de santé divulguées sur le darknet

Après la cyberattaque qui a touché des hôpitaux londoniens, des informations médicales sensibles ont été publiées sur le darknet entre ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres