DPNI : un marché en plein essor en Asie

Publié le 19 Juil, 2016

Au Vietnam, Hanoi a annoncé un investissement de 7,8 millions de dollars « afin de renforcer la détection précoce des anomalies congénitales entre 2016 et 2020 ». Outre le dépistage néonatal, cette annonce concerne le dépistage prénatal non invasif de la trisomie 21 (DPNI). L’objectif poursuivi au Vietnam est de faire « bénéficier 80% des femmes enceintes de dépistages prénataux », dépistages présentés comme « permettant la détection de défauts (…) et la réduction du nombre de personnes handicapées ». L’investissement financera des formations pour le personnel hospitalier et des équipements pour ces dépistages.

 

Au Japon, une enquête publiée mardi révèle que 30 000 femmes ont réalisé le DPNI depuis sa mise sur le marché en avril 2013. Le « succès » de ce test s’explique par un taux de plus en plus élevé de grossesses à un âge avancé. Sur les 30 000 femmes testées, 547 ont reçu un résultat présumant une anomalie du fœtus. 417 femmes ont alors réalisé une amniocentèse, et 94% ont « choisi l’avortement ».

 

The Japan Times (20/07/2016); Parler VietNam (20/07/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres