Données de santé : Doctolib à la conquête d’un nouveau marché

Publié le 4 Mar, 2021

Mercredi 3 mars, l’entreprise Doctolib, « leader de la prise de rendez-vous en ligne et de la téléconsultation » , a annoncé le lancement d’un logiciel médical destiné aux praticiens libéraux : « Doctolib Médecin ». « Notre plus gros projet depuis 2013 », c’est-à-dire depuis la création de la société, d’après son président et cofondateur Stanislas Niox-Château.

L’objectif de ce nouveau logiciel est triple : « une gestion plus fluide des données patients », « un travail administratif simplifié grâce à l’accélération de la facturation et de la télétransmission », et « une prise en charge des patients » effectuée grâce à un « système d’aide à la prescription » développé avec Vidal. Le logiciel offre également la possibilité de « transmettre ordonnances et documents en un clic sur un espace sécurisé ».

L’abonnement à Doctolib Médecin est de 135 euros par mois. Un prix qui ne tient pas compte du service de prise de rendez-vous en ligne ou de la téléconsultation. Le président de Doctolib compte séduire « quelques dizaines de milliers de médecins dans les années à venir ». « Les quelque 2 000 praticiens déjà impliqués dans le projet seront les premiers utilisateurs. »

Source : Le Quotidien du Médecin, Martin Dumas Primbault (03/03/

Partager cet article

Synthèses de presse

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs
/ Genre

Ecosse : le NHS interrompt la prescription de bloqueurs de puberté pour les mineurs

La clinique Sandyford de Glasgow a décidé d’interrompre la prescription de bloqueurs de puberté aux mineurs ...
« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie
/ Fin de vie

« Soins d’accompagnement » : médecins et infirmiers opposés au changement de terminologie

Infirmiers et médecins indiquent leur préoccupation « en raison des divergences avec la terminologie internationale et leurs conséquences pour la ...
Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?
/ Fin de vie

Mettre le feu au matelas de son grand-père pour l’« aider à mourir » ?

Une femme de 32 ans encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir tué son grand-père en mettant le feu ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres