Développement de sperme humain à partir de cellules souches embryonnaires

Publié le 8 Juil, 2009

L’équipe du Pr Karim Nayernia, de l’université de Newcastle et du NorthEast England Stem Cell Institute (NESCI) aurait développé une nouvelle technique permettant de fabriquer du sperme humain en laboratoire à partir de cellules souches embryonnaires porteuses des chromosomes XY (mâles).

Ce sperme ne sera pas utilisé pour la fécondation d’ovule car la loi l’interdit, mais il pourrait aider à une meilleure compréhension des mécanismes de la fertilité. Les scientifiques espèrent également que la législation évoluera suffisamment vite pour que cette technique soit validée comme traitement contre l’infertilité.

Certains experts émettent pourtant des doutes quant à la reconstitution d’un sperme véritablement fonctionnel. "En tant que biologiste spécialiste du sperme avec 20 ans d’expérience, je ne suis pas convaincu d’après les données présentées (…) que les cellules produites par le groupe du Pr Nayernia à partir de cellules souches embryonnaires puissent correctement être appelées ‘spermatozoïdes’. (…) Même si les cellules produites pourraient posséder quelques-uns des traits génétiques et des marqueurs moléculaires du sperme, des spermatozoïdes humains pleinement différenciés ont une morphologie cellulaire spécifique, un comportement et une activité qui n’est pas décrite ici", a déclaré le Dr Allen Pacey, de l’université de Sheffield.

Pour Josephine Quintavalle, de l’Observatoire sur l’éthique de la reproduction, "c’est un exemple de folie immorale. Des embryons parfaitement humains ont été détruits pour créer un sperme sur lequel pèsent de gros doutes de santé et de viabilité".

BBC News (Fergus Walsh) 07/07/09 – Romandie News 08/07/09 – Le Figaro 09/07/09 – La Vie 16/07/09 – Le Monde 11/07/09

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres