Deuxième naissance après maturation in vitro

Publié le : 6 octobre 2003

En juin dernier (cf revue de presse du 17/06/03) le Pr René Frydman et son équipe de l’hôpital Antoine Béclère avait réalisé la première naissance après « maturation in vitro » (MIV). Ainsi était né le premier bébé français issu de cette technique, une petite fille prénommée « Iris ».

 

Le deuxième enfant né par MIV a vu le jour il y a quelques jours à Dourdan. Il s’agit de la première naissance dans le cadre de l’étude pilote menée conjointement par le groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et l’hôpital Jean Verdier à Bondy. Cette étude a pour objet de montrer la faisabilité de la technique et montrer qu’elle peut donner à des femmes exclues des prises en charge classiques, l’espoir d’une grossesse.

 

Cette technique d’assistance médicale à la procréation qui ne nécessite pas de stimulation ovarienne doit encore être étudiée pour être utilisée à une plus large échelle. Rappelons la mise en garde du biologiste Jacques Testart, « père » d’Amandine, pour qui, pratiquer la maturation in vitro directement chez l’humain, sans passer par des expériences sur le singe est dangereuse.

 

Consultez la lettre Gènéthique de Juin « Iris : premier bébé français né après MIV »

<p> Le Quotidien du médecin (Dr Isabelle Catala) 06/10/03 - Gènéthique</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres