Deux ans de prison avec sursis pour avoir tué sa femme atteinte d’Alzheimer

Publié le 21 Oct, 2016

Deux ans de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de José de Albuquerque, un retraité d’origine portugaise de 73 ans, jugé aux assises du Haut-Rhin pour avoir tué en janvier 2014 sa femme atteinte de la maladie d’Alzheimer.

 

La Cour n’a pas retenu la préméditation de l’accusé qui répondait d’assassinat, mais a pris en compte une “altération du discernement” du septuagénaire qui avait fait avaler à dose létale des somnifères à son épouse qui souffrait de la maladie depuis 10 ans. Aucun de ses cinq enfants ne s’est porté partie civile au procès. 

AFP (20/10/2016).

Photo : Pixabay, DR.

Partager cet article

Synthèses de presse

"Aide médicale à mourir" : débat au Parlement britannique
/ Fin de vie

“Aide médicale à mourir” : débat au Parlement britannique

Les députés britanniques ont débattu sur la légalisation de l'"aide à mourir" pour les "adultes mentalement compétents et en phase ...
02_google
/ IVG-IMG

Avortement : Google supprime les données de localisation

Google prévoit de supprimer automatiquement les données de localisation des utilisateurs en cas de visite dans une « clinique spécialisée ...
piglet-1639587_960_720
/ Don d'organes

Xénogreffe : des précisions sur la greffe cardiaque réalisée en janvier

L’autopsie du patient est détaillée dans un article publié le 22 juin. Les chirurgiens espèrent lancer un essai clinique ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres