Deux ans de prison avec sursis pour avoir tué sa femme atteinte d’Alzheimer

Publié le 21 Oct, 2016

Deux ans de prison avec sursis ont été requis à l’encontre de José de Albuquerque, un retraité d’origine portugaise de 73 ans, jugé aux assises du Haut-Rhin pour avoir tué en janvier 2014 sa femme atteinte de la maladie d’Alzheimer.

 

La Cour n’a pas retenu la préméditation de l’accusé qui répondait d’assassinat, mais a pris en compte une “altération du discernement” du septuagénaire qui avait fait avaler à dose létale des somnifères à son épouse qui souffrait de la maladie depuis 10 ans. Aucun de ses cinq enfants ne s’est porté partie civile au procès. 

AFP (20/10/2016).

Photo : Pixabay, DR.

Partager cet article

Synthèses de presse

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter
/ IVG-IMG

Italie : le Sénat permet une meilleure information des femmes souhaitant avorter

Le 23 avril, le Sénat a voté une loi permettant aux personnes qualifiées dans le « soutien de la maternité ...
Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes
/ PMA-GPA

Une sœur mère porteuse, une autre pour les ovocytes

Emersyn a été conçue en utilisant les gamètes du mari de Jaclyn et les ovocytes de Meredith, sa sœur. Et ...
Drapeaux Europe
/ PMA-GPA

“Exploitation de la GPA” : une forme de traite des êtres humains selon le Parlement européen

Le Parlement européen a voté en faveur du projet de révision de la Directive européenne sur la traite des êtres ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres