Des triplés au coeur d’une épineuse bataille sur la GPA

Publié le 24 Fév, 2016

Melissa Cook, mère porteuse qui a fait la une des médias fin 2015 (cf. La GPA au coeur de la bataille judiciaire , GPA : Une mère porteuse enceinte de triplés intimée d’avorter ), a accouché lundi de triplés, en Californie. La bataille judiciaire entre la mère porteuse et le « père d’intention » n’est toutefois pas terminée. Celui-ci avait « demandé » à Melissa Cook d’avorter d’un des fœtus.

 

« A la minute où les enfants sont nés, ils ont été immédiatement pris à Melissa à cause d’un juge qui a accordé les droits parentaux au père d’intention », a déclaré Harold Cassidy, avocat de la mère porteuse. Ainsi « l’hôpital refuse de laisser Melissa voir les enfants, de lui donner leur poids exact, etc. » explique-t-il.

 

Il appelle à un moratoire sur la GPA, et a pour l’heure fait appel de la décision du juge : « Il s’agit d’une mère qui aime ses enfants, qui s’est battue pour eux, qui a défendu leur vie, qui est prête à prendre soin d’eux. Vous ne pouvez pas dire à une mère qui donne naissance à des enfants que ce qui leur arrive n’est plus son affaire ».

 

Bien qu’il comprenne la douleur des couples infertiles, il explique que « l’objectif [de la GPA] est mauvais »: « Un homme qui donne son sperme de l’autre bout du pays est un étranger pour les enfants, à tel point que ce n’est rien pour lui de demander à la mère qui aime les enfants qu’elle porte de tuer l’un d’entre eux. Son objectif n’est pas centré sur l’enfant, mais sur ce qu’il veut, ce qu’il peut, ce dont il est capable, sans aucune considération pour ce qui est bon pour les enfants ».

Fox news (24/02/2016)

Partager cet article

Synthèses de presse

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines
/ PMA-GPA

PMA : le Conseil d’Etat saisi sur la question de l’accès aux origines

Juristes pour l’enfance demande un décret ordonnant la destruction des stocks de gamètes recueillis avant la loi de bioéthique de ...
Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »
/ Fin de vie

Euthanasie : « l’impossibilité de l’encadrement inhérente à la loi même »

Le Dr Pascale Favre analyse le « modèle » belge régulièrement mis en avant dans le débat sur la fin ...
Canada : un projet de loi pour retarder d'un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales
/ Fin de vie

Canada : un projet de loi pour retarder d’un an l’élargissement de l’AMM aux maladies mentales

Jeudi, le ministre de la Justice a déposé un projet de loi visant à retarder d'un an l’élargissement de l'"aide ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres