Des spermatozoïdes humains artificiels non fonctionnels créés à partir de cellules de peau

Publié le : 28 avril 2016

Des chercheurs espagnols ont annoncé avoir développé des spermatozoïdes humains à partir de cellules de peau. Ces spermatozoïdes ne sont toutefois pas matures et sont incapables de féconder un ovocyte. Ils ont utilisé la technique du Professeur Shinya Yamanaka, qui permet de reprogrammer des cellules adultes en cellules pluripotentes induites (iPS). Les cellules de peau reprogrammées en cellules souches ont ensuite, « en un mois », « adopté la forme d’une cellule germinale qui donne des spermatozoïdes ou des ovules ». « Ce n’est qu’un début » ont déclaré les chercheurs.

 

L’étude, publiée dans Nature, a été menée par l’Institut de Valence avec l’université américaine de Stanford en Californie, sous la direction de Carlos Simon. Ils envisagent de poursuivre leurs recherches en Grande-Bretagne, car pour aller plus loin « il faudrait créer des embryons artificiels ce qui n’est permis que dans certains pays ».

 

Note de Gènéthique : La recherche en matière de spermatozoïdes artificiels a fait l’objet d’annonces récurrentes ces derniers mois :

<p>AFP (27/04/2016)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres