Des poussins génétiquement modifiés pour leur « bien-être »

Publié le 15 Déc, 2022

Des chercheurs israéliens ont mis au point un moyen de modifier le chromosome Z de la poule, afin que les œufs portant des embryons mâles cessent de se développer et n’éclosent pas[1]. Avec cette méthode, ils visent à éviter l’abattage des poussins mâles.

Selon les chercheurs, les poussins femelles, et les œufs pondus une fois ces poussins devenus poules, « n’ont aucune trace de la modification génétique initiale ».

Le Dr Yuval Cinnamon, du centre Volcani de l’Organisation israélienne de recherche agricole, a dirigé cette recherche en partenariat avec l’entreprise Poultry by Huminn « qui fournit des solutions technologiques à l’industrie avicole ». Il indique que l’Union européenne a déjà confirmé que ces poules, nommées Golda, comme les œufs qui en sont issus, pourraient être commercialisés sans changement de réglementation. La FDA de son côté est en train d’ « évaluer cette recherche » soutenue par l’association de défense des animaux Compassion in World Farming. Son conseiller, Peter Stephenson, estime qu’elle « pourrait constituer un “développement vraiment important” pour le bien-être des animaux ». Indiquant habituellement se méfier de l’édition génétique, elle constitue selon lui une « exception ».

Ces travaux n’ont pas été publiés car l’équipe prévoit d’accorder une licence à la société Poultry by Huminn.

 

[1] Après une exposition à la lumière bleue

Sources : BBC, Pallab Ghosh (13/12/2022) ; Times of Israël, Sue Surkes (13/12/2022)

Partager cet article

Synthèses de presse

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population "transgenre" a entre 16 et 34 ans
/ Genre

Angleterre et Pays de Galles : près de la moitié de la population “transgenre” a entre 16 et 34 ans

En Angleterre et au Pays de Galles, 47% des personnes interrogées qui se sont revendiquées comme « transgenres » avaient ...
Ecosse : une "femme transgenre" n’ira pas dans une prison pour femmes
/ Genre

Ecosse : une “femme transgenre” n’ira pas dans une prison pour femmes

Condamnée pour le viol de deux femmes en 2016 et 2019, Isla Bryson, une femme transgenre, devra purger sa peine ...
artificial-intelligence-2167835_1920
/ E-santé, Transhumanisme

ChatGPT : « Toutes les frayeurs de remplacement de l’homme par la machine ressurgissent »

Le succès de ChatGPT relance le débat sur les dangers de l’intelligence artificielle. Une « réflexion prospective » doit être menée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres