Des milliers de manifestants contre l’avortement au Malawi

Publié le : 7 décembre 2016

Au Malawi (Afrique), des milliers de personnes ont défilé contre un projet de loi facilitant l’accès à l’avortement. Le gouvernement malawite a en effet déposé au Parlement un projet de loi qui autoriserait l’avortement, jusque-là illégal, en cas de grossesse provoquée par un viol ou lorsque l’enfant à naître met en danger la santé physique ou mentale de la mère.

 

A Blantyre, la capitale économique du pays, la marche a réuni près de 2 000 personnes. Près d’un millier de manifestants ont défilé à Lilongwe, la capitale politique du Malawi. Organisées par les églises catholique et protestante, ces manifestations sont les premières d’une telle ampleur dans un pays où la sexualité reste largement taboue.

 

Selon une étude officielle citée par Chrispine Sibande, la responsable de la Coalition pour la prévention des avortements dangereux (Copua), « plus de 100 000 femmes ont avorté illégalement au Malawi pendant la seule année 2009 ». Francis Tambala, un manifestant, a expliqué sa démarche : « Nous nous opposons à la culture de la mort et à cette menace faite à la vie humaine. »

 

<p>AFP (06/12/2016)</p> <p>Photo : Pixabay, DR.</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres