Des lycées franciliens ne distribuent pas le « Pass contraception »

Publié le : 29 juin 2011

Les lycées privés d’Ile-de-France se sont mobilisés face à l’introduction du "Pass contraception" dans leur région en avril dernier (Cf. Synthèse de presse 26/04/11). A l’appel de l’évêque auxiliaire de Nanterre et du directeur de l’enseignement catholique demandant aux chefs d’établissement de ne pas distribuer ce pass dans les lycées, la quasi-totalité des établissements catholiques d’Ile-de-France se sont opposés à sa distribution. "La formule de "Pass" signifie que la barrière se lève […], que les obstacles ultimes, celui de l’autorisation des parents, celui du coût d’une consultation et d’un moyen contraceptif, sont enfin supprimés par les pouvoirs publics", a souligné l’évêque avant de rappeler la nécessité qu’il y a à éduquer les adolescents à la sexualité : "cette question relève des fondamentaux de l’éducation. Education à l’amitié, à la relation entre l’homme et la femme, relation fondée sur le respect". Ayant conscience de l’importance à donner cette éducation, les lycées privés reprennent notamment le programme "Teenstar", série de conférences élaborées par la psychologue américaine Hanna Klaus. L’Apel, association des parents d’élèves du privé, s’est également largement opposé à l’introduction de ce Pass qui empêche aux parents de jouer leur rôle important en matière d’éducation à la sexualité, "il faut au contraire, mieux former les parents pour qu’ils puissent très tôt, c’est-à-dire dès les années collège, établir une relation de confiance avec leurs enfants et aborder cette question délicate des relations sexuelles".

Sur la totalité des établissements privés d’Ile-de-France, un seul a décidé de distribuer le Pass contraception.

Le Parisien (Hélène Bry et Vincent Mongaillard) 26/04/11 - Libération.fr 26/04/11 - Le Monde.fr 26/04/11 - Romandie News 26/04/11

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres