Des couples infertiles conçoivent pendant le confinement

Publié le 18 Mai, 2020

En Inde, neuf patientes du docteur Amit Patankar, gynécologue et expert en fécondation in vitro, « ont conçu naturellement pendant le confinement ». Leurs couples étaient considérés comme infertiles. L’un d’eux prévoyait de recourir à une ICSI[1] avant le confinement mais n’a pu commencer la procédure. Ils attendent désormais un bébé après sept ans de mariage.

Les médecins pensent qu’une baisse du niveau de stress, principalement lié au télétravail, et simplement au temps plus long passé l’un avec l’autre pourrait expliquer le phénomène. Un des patients du Dr Patankar est un homme de 30 ans ayant une faible concentration de spermatozoïdes, pauvres en motilité : « Sa femme a conçu naturellement ». D’autres cas sont recensés.

Si certains médecins expliquent que l’action des produits de stimulations qui continuent d’être efficaces serait en cause, d’autres pointent que les couples en confinement ont eu l’opportunité d’être plus proches, de mieux se parler. Le confinement leur a donné l’opportunité de respirer un meilleur air, de manger de façon plus saine et de vivre moins stressés ; les facteurs de stress étant des perturbateurs endocriniens connus.



[1] L’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde, aussi appelée ICSI (de l’anglais : intracytoplasmic sperm injection), est une technique de fécondation in vitro consistant en la micro-injection d’un spermatozoïde dans le cytoplasme d’un ovocyte mature (au stade de métaphase II de la méiose) grâce à une micro-pipette.

 

Times of India, Umesh Isalkar (18/05/2020)

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres