Dépistage : la colère de personnes trisomiques

Publié le 2 Juin, 2003

Le 19 et 20 mai dernier s’est tenu à Londres le 6ème Congrès international sur le dépistage de la Trisomie 21*. Une des séances du congrès a été marquée par l’intervention non prévue de 3 personnes trisomiques avec le slogan "rien sur nous, sans nous". Anya Souza, artiste trisomique de 40 ans, a pris la parole pour dénoncer les pratiques de dépistage contre des personnes comme elle.

"Vous ne pouvez pas m’enlever mon bonheur. Vous ne pouvez pas enlever la joie que je donne aux autres. Ce sont des médecins comme vous qui veulent faire des tests aux femmes enceintes et stopper la naissance de gens comme moi. Vous ne pouvez plus m’avorter maintenant…"

* International Down’s Syndrome Screening Congress

Human Genetics Alert 30/05/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois
/ Don d'organes

Dons d’organes : une liste prioritaire pour les proches des donneurs chinois

La politique chinoise de dons d’organes permet aux proches des donneurs d’être placés sur une liste d’attente prioritaire.  ...
24bis_culture_cellules_souches

Maladie de Parkinson : vers un traitement à partir de CSEh ?

Des chercheurs ont développé un traitement mettant en œuvre des cellules souches embryonnaires humaines. Un essai clinique est prévu l'année ...
USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020
/ IVG-IMG

USA : une hausse du nombre d’avortements en 2020

Selon les derniers chiffres de l’Institut Guttmacher, le nombre d’avortements a augmenté d’environ 1% en 2020 aux Etats-Unis ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres