Dépistage : la colère de personnes trisomiques

Publié le 2 Juin, 2003

Le 19 et 20 mai dernier s’est tenu à Londres le 6ème Congrès international sur le dépistage de la Trisomie 21*. Une des séances du congrès a été marquée par l’intervention non prévue de 3 personnes trisomiques avec le slogan "rien sur nous, sans nous". Anya Souza, artiste trisomique de 40 ans, a pris la parole pour dénoncer les pratiques de dépistage contre des personnes comme elle.

"Vous ne pouvez pas m’enlever mon bonheur. Vous ne pouvez pas enlever la joie que je donne aux autres. Ce sont des médecins comme vous qui veulent faire des tests aux femmes enceintes et stopper la naissance de gens comme moi. Vous ne pouvez plus m’avorter maintenant…"

* International Down’s Syndrome Screening Congress

Human Genetics Alert 30/05/03

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres