Découverte des premiers gènes exprimés après la fécondation

Publié le : 4 septembre 2015

Une équipe de généticiens suédois de l’Institut Karolinska de Stockholm a identifié « les gènes exprimés immédiatement après la fécondation d’un ovule humain ». Ils ont rendu publics leur découverte dans la revue Nature Communications le 3 septembre. Pour obtenir ces résultats, ils ont « étudié du matériel génétique provenant d’ovules suisses tout juste fécondés et congelés, mais voués à la destruction au bout de cinq ans, comme l’exige la loi sur la procréation médicalement assisté », a expliqué Marisa Jaconi de l’Université de Genève qui a participé à l’étude.

 

Selon ces généticiens, « deux jours après la fécondation, seuls 32 gènes (sur les quelques 23 000 que nous possédons tous) sont actifs. Au troisième jour, ce sont 129 gènes qui sont exprimés ». Parmi ces gènes « certains codent directement des protéines, tandis que d’autres sont impliqués dans la régulation de l’expression d’autres gènes ». Le gène ZSCAN4 par exemple est « très exprimé par l’embryon au stade 4 cellules ». Il s’agit d’un gène « rentrant en jeu dans la mise au point des cellules souches pluripotentes induites » (iPS).

 

Les chercheurs espèrent avec ces nouvelles connaissances « améliorer les procédés de fabrication » des iPS et « remédier aux problèmes de fertilité ».

 

Note de Gènéthique:

La recherche biomédicale et la médecine clinique qui en est le résultat progressent sans faire appel à l’embryon humain

 

<p>Le Temps (04/09/2015)</p>

Partager cet article

Synthèse de presse

Chronique audio

Textes officiels

ressources

Fiches pratiques

Bibliographies

S'abonner aux lettres