Décision attendue de la justice sur le cas de Chantal Sébire

Publié le 17 Mar, 2008

Le président du tribunal de grande instance de Dijon doit se prononcer aujourd’hui sur le cas de Chantal Sébire, cette femme de 52 ans atteinte d’une tumeur incurable et qui a demandé "le droit" d’être euthanasiée. La malade a déjà annoncé qu’en cas de rejet, elle ne ferait pas appel. Rappelons que la semaine dernière, le procureur de la République de Dijon a requis "l’irrecevabilité de la requête" lors de l’audience en référé devant le tribunal de grande instance (cf Synthèse de presse du 14/03/08).

Chantal Sébire a assuré qu’en derniers recours, elle choisira d’aller en Suisse où le suicide assisté est autorisé. "Je sais maintenant comment me procurer ce dont j’ai besoin, et si je ne me le procure pas en France, je me le procurerai ailleurs", a-t-elle expliqué.

Chantal Sébire a accepté vendredi, la proposition faite par le conseiller santé de Nicolas Sarkozy qui lui propose d’être examinée par un collège de professionnels qui donneront un nouvel avis sur la question.

Quant à l’avocat de Madame Sébire, il a estimé que l’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) qui, en 2002, n’avait pas reconnu l’existence d’un "droit à mourir", n’interdisait pas aux Etats d’opter pour l’euthanasie, comme le démontrent les législations des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg. Il a fait valoir que le suicide n’étant plus réprimé depuis le Code Napoléon de 1810, aucune jurisprudence n’avait abouti à la condamnation d’une personne qui aurait aidé à l’accomplissement d’un tel acte.

Pour les spécialistes des soins palliatifs, l’euthanasie n’est jamais une solution : "même dans ces cas extrêmes, l’expérience montre qu’il y a des leviers de vie sur lesquels on peut s’appuyer".

Enfin, l’archevêque de Lyon, Mgr Philippe Barbarin a rappelé que les malades atteints de maux incurables "ont besoin de notre compassion, de notre présence et d’une infinie délicatesse pleine de silence et de respect. Mais, il ne faut jamais légiférer sous le coup de l’émotion" a-t-il conclu.

Le Monde (Cécile Prieur) 15/03/08 – Le Figaro 17/03/08 – La Croix (Marianne Gomez) 17/03/08 – Le Nouvel Obs 16&17/03/08- Lepoint.fr 14/03/08 – Le Figaro.fr 14/03/08 – Libération (Eric Favereau) 17/03/08

Partager cet article

Synthèses de presse

01bis_embryon

Etats-Unis : trois souriceaux nés d’une cellule de peau

Dirigé par Shoukrat Mitalipov, des chercheurs ont fait naitre des souriceaux à partir d'une cellule de peau et d'un ovocyte ...
02_fin_de_vie_soins_palliatifs
/ Fin de vie

Sédation palliative : une nouvelle directive aux Pays-Bas

En juin 2022, la KNMG et l’IKNL ont publié une révision de la directive relative à la sédation palliative ...
Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR
/ Génome

Maladies cardiaques : 36 millions d’euros pour un traitement CRISPR

Une équipe internationale vient de remporter le Big Beat Challenge, pour son projet de thérapie génique visant les maladies cardiaques ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres