De plus en plus de greffes de sang de cordon

Publié le 11 Mai, 2007

A l’occasion du Congrès annuel de la Société française d’hématologie qui s’est tenu du 22 au 24 mars à Paris, Le Quotidien du Médecin revient sur les greffes de sang de cordon ombilical.

Réalisée en 1988, la première greffe de sang de cordon ombilical avait ouvert "un champ thérapeutique entièrement nouveau", pour traiter les leucémies, lymphomes, tumeurs solides, immunodéficiences, erreurs innées du métabolisme et de maladies génétiques… "Le sang de cordon ombilical est une excellent source de cellules souches capables de reconstituer à court et à long terme le système hématopoïétique en entier".

Un réseau français de sang placentaire a ainsi été mis en place, en relation avec le réseau européen, Eurocord, et le réseau mondial, Netcord. Ces réseaux ont pour objectif la collecte et la cryopréservation du sang de cordon ombilical, pour faciliter la recherche d’un donneur compatible et l’utilisation clinique et la recherche basée sur le sang de cordon ombilical.

Aujourd’hui, on compte plus de 300 000 unités disponibles. Plus de 6 000 greffes ont déjà été réalisées.

Au cours du congrès de la Société française d’hématologie, de nouveaux protocoles ont été présentés parmi lesquels la double greffe et le conditionnement non mélyoablatif ou conditionnement d’intensité réduite.

Le Quotidien du Médecin (Dr. Gérard Bozet) 11/05/07

Partager cet article

Synthèses de presse

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?
/ Fin de vie

Lésions cérébrales : les traitements arrêtés trop tôt ?

Certains patients souffrant de lésions cérébrales traumatiques et décédés après l'arrêt des traitements de « maintien en vie » auraient pu se ...
Estonie : condamné pour assistance au suicide
/ Fin de vie

Estonie : condamné pour assistance au suicide

Le tribunal du comté de Tartu, en Estonie, a condamné un homme en raison de ses activités illégales liées à ...
Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant
/ Génome

Guérir le VIH avec CRISPR ? Un essai in vivo décevant

La tentative d'Excision BioTherapeutics d'utiliser une thérapie génique basée sur l’outil CRISPR pour guérir le VIH ne s’est pas montrée ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres