Dans la Sarthe, un centre hospitalier ne pratique plus d’avortements

Publié le 20 Juil, 2018

Dans le Sud de la Sarthe, le centre hospitalier du Bailleul de la Flèche ne pratique plus d’interventions volontaires de grossesse (IVG) depuis janvier 2018. Sur les cinq gynécologues en poste en 2017, trois ont fait valoir leur clause de conscience. « La clause de conscience, c’est, pour le médecin, le droit de refuser la réalisation d’un acte médical pourtant autorisé par la loi mais qu’il estimerait contraire à ses propres convictions personnelles, professionnelles ou éthiques ».

 

Après le départ d’un quatrième médecin en retraite, le centre n’est plus en capacité de répondre de répondre aux demandes d’avortement des femmes, qui se rendent désormais pour cette intervention à l’hôpital du Mans ou d’Angers.

 

L’Agence Régionale de Santé évoque un problème plus général de manque de moyens. 

 

 

 

 

Le Maine Libre (19/07/2018), France 3, Emma Derome (19/07/2018)

Partager cet article

Synthèses de presse

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement
/ IVG-IMG

Pologne : première étape vers la libéralisation de l’avortement

Le 12 avril, les députés polonais ont voté contre les motions appelant à rejeter quatre propositions de loi visant à ...
Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence
/ Genre

Transition de genre chez les mineurs : un rapport appelle à la prudence

Le 10 avril, la pédiatre anglaise Hilary Cass a publié un rapport sur les services de prise en charge des ...
Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable
/ IVG-IMG

Arizona : la loi qui interdit la quasi-totalité des avortements est applicable

Selon la Cour suprême de l’Arizona, la loi datant de 1864 et interdisant la quasi-totalité des avortements est applicable ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres