CRISPR : Un premier essai clinique sur l’homme prévu pour 2017

Publié le 4 Nov, 2015

Une entreprise de biotechnologie Editas Medicine a annoncé cette semaine qu’elle souhaitait lancer en 2017 un essai clinique utilisant la technique CRISPR afin de traiter une forme rare de maladie de la rétine appelée l’Amaurose congénitale de Leber qui affecte les cellules de la rétine qui reçoivent la lumière. Cette maladie touche près de six cent personnes aux Etats-Unis. Cet essai serait le premier à utiliser CRISPR (cf. Gènéthique du 16 mars 2015) pour modifier l’ADN d’humains.

 

« La cible qu’ils ont sélectionnée est fantastique », déclare Jean Bennet le directeur du département de thérapie oculaire et rétinal avancée de l’école de médecine de l’université de Pennsylvanie.

 

Editas a choisi cette maladie parce qu’elle est facile à manier : le gène exact responsable de la maladie est bien identifié et il est facile d’accéder à l’œil avec des traitements génétiques. La start-up compte utiliser CRISPR comme une thérapie génique.

 

Katrine Bosley, la Directrice générale d’Editas a précisé « qu’il y avait encore des questions sur la façon dont l’édition du gène allait réagir sur la rétine et si des effets secondaires pouvaient être causés par des changements intentionnels de l’ADN ».  

 

MIT Technology Review (05/11/2015)

Partager cet article

Synthèses de presse

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »
/ Genre

Genre : les bloqueurs de puberté provoquent des problèmes de fertilité « irréversibles »

Selon une étude de la Mayo Clinic dévoilée fin mars, les bloqueurs de puberté peuvent provoquer des problèmes de fertilité ...
Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Un « embryon de synthèse » fabrique sa membrane basale

Une équipe de la Medical University of Vienna a mis en œuvre des « embryons de synthèse » pour caractériser ...
Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?
/ IVG-IMG

Allemagne : une première étape vers la dépénalisation de l’avortement ?

Une commission mandatée par le Gouvernement allemand a recommandé de dépénaliser l’avortement jusqu’à 12 semaines de grossesse ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres