CRISPR : un nouvel essai clinique aux Etats-Unis

Publié le 31 Mar, 2021

Aux Etats-Unis, la FDA[1] vient de donner son feu vert pour un essai clinique impliquant l’outil CRISPR. Les chercheurs des universités de San Francisco, Berkeley et Los Angeles testeront à partir de cet été un protocole de traitement pour des patients atteints de drépanocytose. Sur quatre ans, six adultes et trois adolescents seront inclus dans la phase précoce de l’étude.

La drépanocytose, maladie du sang qui affecte la structure et la fonction de l’hémoglobine, est causée par une mutation génétique. Les chercheurs souhaitent utiliser l’édition du génome pour corriger directement cette mutation. Les cellules souches sanguines du patient seront prélevées, puis soumises à un processus d’électroporation pour permettre à CRISPR Cas9 de pénétrer dans leur noyau, où la mutation sera corrigée. Les cellules seront ensuite réinjectées au patient.

Jennifer Doudna, lauréate du prix Nobel pour sa découverte de CRISPR, est partie prenante de l’essai clinique. L’objectif est de mettre au point un traitement curatif accessible, qui remplacerait les greffes de moelle osseuse nécessaires aujourd’hui pour ces patients.

 

[1] Food and drug administration

Source : News medical (30/03/2021)

Partager cet article

Synthèses de presse

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées
/ Génome

Projet « All of Us » : plus de 275 millions de nouvelles variations génétiques identifiées

Une analyse des données génomiques de près de 250 000 personnes a permis d'identifier « plus de 275 millions de ...
Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques
/ Genre

Risque de suicide : au-delà de la dysphorie de genre, prendre en compte les antécédents psychiatriques

Selon une étude, la dysphorie de genre ne semble pas être un facteur prédictif de la mortalité par suicide lorsque ...
heartache-1846050_960_720

Un protocole pour produire des valves cardiaques à partir de cellules iPS humaines

Des chercheurs ont développé un protocole « efficace » pour induire la différenciation de cellules iPS humaines en cellules valvulaires fonctionnelles ...

Textes officiels

Fiches Pratiques

Bibliographie

Lettres